Les ventes de voitures ont repris au cours des derniers jours après deux mois de vaches maigres, et on trouve parmi les clients plusieurs personnes qui n’ont plus envie d’utiliser le transport en commun, qu’ils estiment propice à la contagion.

LIRE LA SUITE...